Ressource : pour une communication sans stéréotype de sexe

Nous sommes souvent sollicitées quand à la mise en œuvre d’une communication sans stéréotype de sexe. Les images et les textes, partout, regorgent de stéréotypes : publicités, articles, livres… Les lieux culturels ne font pas exception. Et la langue est bien sûr la première concernée, le français étant dénué de genre neutre, rôle dévolu au masculin.

Pourtant, même si depuis le 17ème siècle la règle du « masculin l’emporte sur le féminin » s’est imposé dans notre grammaire, il est possible de communiquer de façon inclusive, et sans stéréotype. Et l’écriture inclusive n’est pas l’unique solution.

François Vouillot, présidente de la commission « lutte contre les stéréotypes » au Haut Conseil à l’Égalité, expose les enjeux d’égalité dans la langue dans une brève vidéo à voir ici. Quand on expose la problématique de la langue, certaines et certains réagissent parfois de façon assez virulente, en minimisant l’enjeu. On comprend ici qu’il n’en est rien : la langue véhicule nos pensées, nos représentations, l’idée qu’on se fait du monde et au final banalise les représentations stéréotypées en les rendant « normales ». La boucle est bouclée.

Nous vous proposons pour commencer un exercice en 2 temps, particulièrement destiné à celles et ceux qui sont chargé.e.s de la communication dans les lieux culturels. Munissez de votre brochure :

  1. Sur les images, photos et illustrations, comptez le nombre de fois où un homme est représenté et le nombre de fois où une femme est représentée.
  2. Quand vous vous adressez au public, observez de quelle manière vous le faites. L’outil d’observation le plus révélateur est de se relire en appliquant cette fois la règle du féminin l’emporte sur le masculin. En faisant cela, à chaque fois que la différence vous saute aux yeux, c’est sans doute qu’il est nécessaire de penser à formuler les choses autrement.

Vous avez ainsi un premier niveau d’analyse de la question.

Pour la traiter, il y a le guide pratique du Haut Conseil à l’Égalité : pour une communication publique sans stéréotype de sexe. Il se télécharge ou se commande ici.

Il permet de mettre en œuvre ces 10 recommandations :

1 Éliminer toutes expressions sexistes

2 Accorder les noms de métiers, titres, grades et fonctions

3 User du féminin et du masculin dans les messages adressés à tous et toutes

4 Utiliser l’ordre alphabétique lors d’une énumération

5 Présenter intégralement l’identité des femmes et des hommes

6 Ne pas réserver aux femmes les questions sur la vie personnelle

7 Parler «des femmes» plutôt que de «la femme », de la « journée internationale des droits des femmes » plutôt que de la « journée de la femme » et des « droits humains » plutôt que des « droits de l’homme »

8 Diversifier les représentations des femmes et des hommes

9 Veiller à équilibrer le nombre de femmes et d’hommes
– sur les images et dans les vidéos ;
– qui font l’objet d’une communication ;
– à la tribune d’événements
ainsi que dans le temps de parole ;
– parmi les noms de rues, des bâtiments,
des équipements, des salles.

10 Former les professionnel.le.s et diffuser ce guide

Par ailleurs, la langue est vivante et en effet, le masculin ne l’a pas toujours emporté sur le féminin. Pour aller plus loin, nous vous recommandons l’excellent ouvrage d’Eliane Viennot, Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin ! Petite histoire des résistances de la langue française, chez Babelio.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s