A partir de Clotilde Vautier : point de vue féministe sur la création et la reconnaissance des plasticiennes par Fabienne Dumont

Capture d_écran 2018-02-23 à 13.17.44

En mars 2018, avec Histoire du Féminisme à Rennes et les Amis du peintre Clotilde Vautier, nous organisions une série d’évènements autour de Clotilde Vautier à l’occasion des 50 ans de son décès, avec le soutien de la Ville de Rennes.

Succès retentissant pour l’exposition. Le magnifique film de Mariana Otero, une des filles  de Clotilde Vautier, Histoire d’un secret, avait déjà largement contribué à sortir Clotilde Vautier de l’ombre, mais sous l’angle de l’intime, de la famille et du droit à l’avortement. L’attente de découvrir enfin ses œuvres était forte. Et la conférence de l’historienne d’art Fabienne Dumont, a objectivé la place de Clotilde Vautier dans l’Histoire de l’Art. On parle souvent de reconnaissance tardive pour les femmes artistes, reconnaissance qui intervient entre 30 et 50 ans après leur décès. Mais dans la plupart des cas, elles plongent dans l’oubli.

Cette conférence de Fabienne Dumont est tout simplement l’aboutissement du mécanisme de reconnaissance qui s’est mis en œuvre autour de ces évènements, dont nous avons pris la mesure ultérieurement. Il était donc fondamental pour nous d’en garder une trace, de continuer à la faire vivre et de la partager.

Voici donc l’édition de cette conférence : A partir de Clotilde Vautier par Fabienne Dumont

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s