En écoute – Les Femmes haussent le son aux Trans Musicales de Rennes.

Depuis 2016, HF Bretagne a mis en place un cycle intitulé Les femmes haussent le son, en partenariat avec l’ATM / Trans Musicales de Rennes. Ce cycle se penche sur les inégalités entre les femmes et les hommes dans le secteur des musiques actuelles. En attendant la prochaine édition des Femmes haussent le son aux TransMusicales de Rennes le 6 décembre prochain, nous vous proposons de (ré)écouter les 3 éditions précédentes.

2016 – Les femmes haussent le son !
https://hearthis.at/1601163/

Comment analyser ce qui fait obstacle dans un secteur que l’on aurait pu penser plutôt favorable à l’égalité ? Comment mieux comprendre ces mécanismes ? Quels moyens mettre en œuvre au sein des structures pour sortir de cette situation et favoriser une plus grande égalité ?

Pour tenter de répondre à ces questionnements HF Bretagne s’associe à l’Association des TransMusicales afin d’initier, au niveau régional, un travail coopératif de long cours sur la place des femmes dans le secteur des musiques actuelles.

Avec :
+ Cécile Bonthonneau : spécialiste des politiques publiques de la culture, instigatrice et ancienne directrice de la SMAC Régie 2C (Grenoble)
+ Natacha Le Roux : chanteuse, saxophoniste et membre du pôle musique du Mouvement HF
+ Franck Testaert : directeur de la SMAC Le Tetris (Le Havre)
Modération par la journaliste Audrey Guiller.

2017 – Les femmes haussent le son #2 : du constat a l’action !
https://hearthis.at/1760585/

Les inégalités entre les femmes et les hommes existent encore dans tous les domaines culturels. Mais le secteur des musiques actuelles est l’un de ceux où elles sont le plus flagrantes : dans les studios de répétition, sur les scènes, dans les métiers techniques, aux postes de responsabilité, les hommes occupent souvent de 85% à 90% des places.
Ce constat fait depuis quelques années, les acteurs et actrices des musiques actuelles s’engagent maintenant pour réduire ces inégalités. En confrontant la recherche aux expériences, cette table ronde a pour objectif d’échanger sur les actions concrètes à mettre en œuvre. Quels sont les freins réels à l’égalité ? Quelles actions mettre en place pour les lever ? Comment les penser pour être plus efficace ?

Intervenants :

+ Marie Buscatto : professeure en Sociologie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, chercheure à l’I.D.H.E.S. (Paris 1 – CNRS). Sociologue du travail, du genre et des arts, elle s’intéresse également aux questions de méthode.
Fondés sur ses premières recherches sur la place des femmes dans le monde du jazz, ses travaux actuels portent sur les difficultés d’accès, de maintien et de promotion des femmes dans les mondes de l’art, et plus largement dans les professions prestigieuses encore très masculines. Elle s’intéresse encore aux manières dont la création artistique est affectée par des processus genrés. Elle étudie aussi les pratiques, les trajectoires et les professionnalités artistiques. Elle développe enfin une réflexion épistémologique sur les méthodes qualitatives.
+ Guillaume Lechevin : directeur du Jardin Moderne – Rennes – 35 et président de la Fédélima. Le Jardin Moderne est membre d’HF Bretagne.
+ Claire Fridez : directrice de la SMAC Le Moulin de Brainans – Poligny – 39

Rencontre modérée par Stéphanie « STiff » Thomas, coordinatrice de la coopération professionelle au sein de la Fédélima.

Retrouvez le compte-rendu de la table-ronde 2017 ici.

Quelques ressources :

HF Bretagne : diagnostic 2016-2017 sur la place des femmes dans le spectacle vivant en Bretagne
SACD : synthèse 2012-2017 sur la place des femmes dans la culture Où sont les femmes ? Toujours pas là !
Fédélima : égalité hommes/femmes
Opale
Marie Buscatto

2018 – Les femmes haussent le son #3 : elles sont (presque) là !
https://hearthis.at/2772825/
Le secteur des musiques actuelles peine à rattraper son retard en termes d’égalité entre les femmes et les hommes. Que ce soit sur les scènes, dans les studios de répétitions, dans les métiers techniques ou d’accompagnement des artistes, les femmes sont loin d’avoir des places aussi visibles ou décisives que les hommes.

Plusieurs initiatives ont été imaginées par des femmes de terrain ces dernières années pour lutter contre cet état de fait. Elles ont pour but de leur donner de la visibilité, de construire des réseaux et de leur permettre de s’appuyer sur les expériences afin de pouvoir prendre toute leur part dans ce secteur.

Cette table ronde permettra de les connaitre et donc de mettre en lumière quelques-unes de ces femmes invisibles. Quelles sont les stratégies qu’elles ont mises en œuvre ? Quels sont les obstacles encore à faire tomber ? Comment s’emparer ensemble des outils qu’elles ont construit pour faire avancer efficacement l’égalité dans notre secteur ?

Avec :

# Eloïse Bouton, spécialisée dans les droits des femmes et des LGBT+, les féminismes et le hip hop. Elle est également la fondatrice de Madame Rap, premier média en France dédié aux femmes dans le hip hop et la cofondatrice de House of Consent, un média en ligne qui vise à informer et accompagner sur la sexualité, le consentement et les violences.
https://madamerap.com/
http://eloisebouton.org/

# Sarah Dessaint, responsable du service culturel de l’université de Rennes 2 : après des études en lettres modernes et communication et un master 2 en gestion culturelle, Sarah Dessaint occupe à 25 ans son premier poste de direction à Argentan en Normandie. On lui confie les rennes de la programmation culturelle et le suivi de projet de construction de la nouvelle salle de spectacles municipale d’une capacité de 700 places, le Quai des arts, qu’elle dirige jusqu’en décembre 2010. En 2011 elle rejoint l’équipe de l’Espal scène conventionnée danse du Mans puis elle est nommée directrice de la culture à Dinard. En janvier 2017 elle prend la direction du service culturel de l’uni- versité Rennes 2 où elle prépare en parallèle un Diplôme en Études de genre qu’elle obtient en juillet 2018.

# Marine de Bruyn // Shesaid.so France : cheffe de projet au Bureau Export Paris depuis février 2018, Marine fait aussi partie du bureau de shesaid.so France, antenne d’un réseau international de femmes travaillant dans la musique. Elle a passé 9 ans chez Warp Records, en tant que label manager France puis coordinatrice internationale et manage l’artiste Arandel depuis 2010.
Créé en 2014 par Andreea Magdalina à Los Angeles, le réseau shesaid.so est international. Il s’impose comme un acteur majeur de la parité et de l’inclusion dans l’industrie musicale. En France, il rassemble un grand nombre de professionnelles. Invité aux événements importants du milieu comme le Sonar ou les BIS de Nantes, shesaid.so organise des soirées networking et ateliers entre femmes du groupe, mais aussi des tables rondes ouvertes au grand public. Le réseau fête ses 4 ans cet automne avec des événements dans plusieurs villes clés dans le monde.
http://www.shesaid.so/
https://www.facebook.com/groups/239933216433762/

# Aline Penitot // Fair_Play, compositrice, journaliste, chroniqueuse, productrice de radio : Aline Penitot produit des documentaires radio pour France Culture et la RTBF, et mène depuis 2012 un projet art-science sur les chants des baleines à bosse avec le bio-acousticien Olivier Adam.
Elle est membre de Fair_play, réseau destiné à promouvoir la visibilité et la valorisation des femmes cis et trans, dans les domaines de la création so-nore, des musiques expérimentales, alternatives, électroacoustiques contemporaines, mais aussi dans les métiers associés à ces domaines : recherche scientifique, administration et techniques. Dans ce cadre, Fair_Play s’engage à inclure les minorités socioculturelles ignorées par les systèmes dominants de visibilité.
Fair_Play contribue également à la construction d’un matrimoine, outil de collecte, d’archivage et de transmission dans le domaine de la création sonore et des musiques expérimentales.
https://fairplay.hotglue.me/faq
alinepenitot.com
there-she-blows.com

Rencontre modérée par Sarah Karlikow // HF Bretagne : Membre d’HF Bretagne depuis sa création en 2013, elle fait partie du groupe de travail dédié aux musiques au sein de l’association. Elle intervient régulièrement dans les écoles supérieures ou sur des tables rondes, et participe au pilotage du travail d’études statistiques régionales mené par HF Bretagne. Sarah Karlikow est conseillère artistique à Spectacle vivant en Bretagne. Elle travaille avec les artistes des musiques (musiques populaires de Bretagne et du monde, classiques et contemporaines, jazz et musiques improvisées) pour le développement national et international de leurs réseaux et de leur diffusion. Elle a été responsable de programmes publics de formations des enseignants artistiques (musique, danse et théâtre) et de développement des pratiques vocales en amateur et professionnelles.
http://www.spectacle-vivant-bretagne.fr/

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s